Apaiser sa peau avec de l'huile de pissenlit 🌼

En cette fin de printemps 2020, on vous propose une petite activité nature et bien-être accessible à tous et à toutes. Concoctez vous-même votre huile de fleurs de pissenlit pour une belle peau hydratée tout l'été !

Cette jolie plante sauvage de la famille des astéracées souvent traitée à coup d'herbicides nocifs est en fait une véritable mine d'or pour votre corps, de ses racines jusqu'à sa fleur. Vertus dépuratives, digestives, analgésiques ... le pissenlit est même utile pour lutter contre le cancer. Enfin bon, on ira pas jusque là avec notre petite recette de macérât huileux !


Nota bene : Il vaut mieux toujours consulter un spécialiste avant de se lancer dans des soins naturels à but médical 😇

Pourquoi faire son huile de Pissenlit ?

Cette année, avant de désherber votre jardin pour l'arrivée de l'été, récoltez les pissenlits. C'est bon et c'est gratuit !


L'huile de pissenlit est utilisée pour combattre les peaux sèches et gercées, mais aussi pour soigner les maux musculaires. Source de fer et de potassium, le pissenlit agit sur l’équilibre du système nerveux et nos fonctions musculaires.


Très riche en polyphénols (c’est le légume qui en contient le plus), le pissenlit est un excellent antioxydant, un allié contre le vieillissement de l’organisme. On recommande le pissenlit dans les traitements contre l’eczéma, le psoriasis et d’autres manifestations cutanées. D'ailleurs, la décoction de racines de pissenlit nettoie les impuretés de la peau et permet au visage de retrouver son éclat.


Comment bien récolter ses fleurs ?


Si vous n'avez pas de jardin (ou un jardin sans pissenlits) vous en trouverez un peu partout ! Faites attention quand même à ne pas les cueillir en bord de route (pleins de pollution) ou dans un champs agricole (risques de pesticides).


Sinon, on en retrouve déjà séchées en herboristerie ou sur des sites spécialisés, comme ici : france-berboristerie.com



Faire son macérât huileux


Vous aurez besoin de :

  • Une huile végétale bio (nous on préfère l'huile d'olive, antioxydante et nourrissante, mais vous pouvez choisir selon vos préférences, huile de de noyaux d'abricots, huile d'amande douce...)

  • Un bocal en verre désinfecté avec couvercle

  • Pissenlits frais ou séchés et bio

Étape 1 : le séchage

(si vous avez opté pour la version avec des pissenlits déjà séchés, passez à l'étape suivante)


Étalez les fleurs en une seule couche sur un drap propre ou du papier absorbant, au soleil (mais pas direct, idéal derrière une fenêtre) pendant quelques heures voir même toute une journée.


Pendant ce temps les petits insectes vont s'en aller, et on se retrouve avec de jolis boutons de fleurs de pissenlit séchés.

Étape 2 : la préparation


Mettez vos fleurs séchés dans le bocal désinfecté, la taille du pot dépendra du nombre de fleurs que vous avez et de la quantité d'huile désirée. Versez ensuite de l’huile végétale de votre choix par dessus les fleurs, de façon à toutes les couvrir (s’il reste des morceaux exposés à l’air, ceux-ci risqueraient de pourrir).

Étape 2 : la macération


Une fois vos fleurs recouvertes, il faudra un peu de patience (comme pour toutes les bonnes choses dans la vie !). Refermez le pot, en laissant toujours passer un peu d'air. Si vous utilisez un pot Le Parfait vous pouvez retirer le joint en caoutchouc sinon nous on a opté pour la version avec un linge pour laisser passer l'air et protéger le pot des rayons du soleil.


On laisse macérer 3 à 5 semaines au soleil ou a côté d'un radiateur, l'idée c'est de garder une température chaude et stable. Remuez un peu tous les jours pour que les fleurs diffusent leurs propriétés dans l'huile.

Étape 3 : le filtrage


L'huile devrait avoir changé de couleur pour devenir un peu plus orangée. Filtrez à l'aide d'un filtre à café, ou d'un linge propre, ou encore d'une passoire à thé pour récupérer un maximum de la préparation et tous ses bienfaits.


Transférez dans votre bocal définitif, le mieux serait un bocal ambré pour protéger de la lumière. S’il n’y a pas de contre-indication on peut ajouter de la vitamine E qui peut faire office de conservateur (20 gouttes pour 250ml d'huile).


Et enfin, conservez au réfrigérateur durant 1 an environ.


L'anecdote à connaître


L'utilisation du pissenlit comme plante médicinale trouve ses origines dans l'Antiquité grecque ! Rien que ça. Cependant, les premières véritables utilisations du pissenlit remontent au XVIe siècle, durant lequel les médecins l'utilisaient pour soigner les maladies du rein. Le pissenlit a ensuite été employé pour soigner les troubles de la vésicule biliaire, pour faire baisser la fièvre, lutter contre la rétention d'eau, les rhumatismes ou les problèmes de peau. Le pissenlit a été introduit par le Dr Leclerc en ce qui concerne ses bienfaits sur le foie et les voies biliaires.


Sinon, c'est aussi un très bon stimulant sans caféine ! La racine de pissenlit aide à lutter contre la fatigue. Voici comment se préparer un bon café de pissenlit :

  1. Lavez, brossez les racines et coupez-les en petits morceaux.

  2. Placez les morceaux de racines dans un four à 200°C, jusqu’à brunissement des morceaux, afin de bien les torréfier, environ 45 min à 1h. Sinon, les racines peuvent aussi être déshydratées et séchées à l’air libre tout simplement.

  3. Retournez pendant la cuisson pour une couleur uniforme.

  4. Après refroidissement, moudre au moulin à café, pour en faire de la poudre.

Source : https://www.mieux-vivre-autrement.com/le-pissenlit-une-plante-zero-gachis-aux-mille-et-une-vertus.html


Et vous, vous avez déjà consommé du pissenlit ? En salade ou en infusion ?

Partagez-nous vos idées de recettes naturelles en commentaire 🌿


Bisous pleins de beurre salé !



QUI SOMMES-NOUS

les_blogueuses_des_carnets_de_vannes_2_m

RETROUVEZ-NOUS SUR

logo insta blanc png.png
facebook logo.png

© Les Carnets de Vannes

5 rue Joseph Le Brix - 56000 VANNES - 0290735313

CONTACT

© made by agence close-up  -Tous droits réservés