Portrait du mois #7 : Valentine Teisseire, sonothérapeute à vannes

Nous vous avions présenté le studio de yoga VanaYoga à Arradon dans un précédent article, c'est maintenant le moment de mettre en lumière l'une des thérapeutes du centre, Valentine Teisseire, professeure de yin yoga et sonothérapeute. Quoi de mieux pour attaquer la rentrée que de découvrir les bienfaits du son sur le corps et l'esprit ? 🧘‍♀️


tout d'abord, La sonothérapie, c'est quoi, et c'est pour qui ?


La Sonothérapie ou Sonologie est une nouvelle (et très ancienne) discipline visant à utiliser les sons, les fréquences et les vibrations à des fins harmonisantes et thérapeutiques. (source https://sono-therapie.com/)


La sonothérapie répond aux besoins très diverses de chacun. Cela peut être un soin bien-être et relaxation tout simplement, mais cela peut aussi être dans l'optique de soigner des troubles du sommeil ou apprendre à canaliser son stress. C'est très efficace pour arriver à lâcher prise. Qu’on soit yogi ou pas Yogi, avec les bols on est plongé très rapidement en méditation profonde.


Très intéressant pour ceux qui ont tendance à ruminer et qui n'arrivent pas à lâcher prise.


"Souvent, les gens repartent avec des résultats pour lesquels ils n’étaient même pas venus à la base" nous dit Valentine. C'est dans cet état méditatif que le corps active ses capacités d'auto-guérison et va réguler le système nerveux pour rétablir ses fonctions autonomes (respiration régulière, rythme cardiaque apaisé, circulation sanguine apaisée…). Il y a donc des résultats annexes qui découlent naturellement d’un soin.

Anecdote de Valentine : Une cliente peut venir pour des troubles du sommeil et se rendre compte après qu’elle a aussi moins les jambes lourdes.


Allons maintenant à la rencontre de Valentine Teisseire 🧘‍♀️


On passe le pas de la porte du studio VanaYoga à Arradon, et on nous donne rendez-vous dans le cabinet des thérapeutes avant notre séance de yoga mère & filles, pour rencontrer Valentine Teisseire, A.K.A Puja, sonothérapeute fraîchement installée à Vannes.


Portrait :


Mon nom c’est Valentine Teisseire, j’ai un nom indien lorsque j’enseigne le yoga c’est Puja qui signifie rituel, offrandes. Je n’ai pas d’origines indiennes, mais je voyage en Inde depuis 15 ans très régulièrement dans un monastère où j’ai rencontré un sage duquel je reçois beaucoup d’enseignements sur la sagesse ancienne de l’Inde.


Lors de mon parcours, j’ai d’abord été formée au yoga, une pratique de plus de 20 ans, par l’Ashtanga d’abord puis le Yin yoga. C’est en Inde que j’ai commencé à beaucoup travailler avec les mantras, le son, le chant… c’était une de mes pratiques de prédilection là-bas, que je trouve aussi beaucoup plus accessible que la méditation pure. Le chant c’est une façon très facile de rentrer en état méditatif, immersif et collectif, on ressent l’énergie du groupe et ses vibrations.

Puja, Sonothérapeute à Vannes

Les vibrations des mantras (langue « divine ») ont la capacités de nous toucher très profondément dans nos cellules, dans notre ADN. Elles font appel à des mémoires très anciennes, dans les profondeurs de notre être et de notre physiologie. Tout cela je ne le savais pas à l’époque, j’étais simplement immergée et remplie de joie.


Ce sentiment de joie, de se recharger, de ne plus avoir de ruminations mentales… Avoir de la clarté de vision, sans encombrement. Les mantras ont un effet de nettoyage que j’ai cherché à creuser plus tard avec ce travail autour du son.

Rentrée en France, je me suis formée comme prof de yoga avec l’Ashtanga, qui m’a emmené au Yin yoga qui lui est beaucoup plus doux et contemplatif. Et j'ai pu y intégrer le son ! J’ai donc commencé à chanter dans les postures de Yin, à emmener mes instruments...


Mais comment en es-tu venue à te former en tant que thérapeute ?


J’avais quand même vraiment envie d’être thérapeute, c’était la voie qui s’ouvre à moi, l’envie d’aller plus loin dans la profondeur. Sortir de l’approche collective pour travailler plus en profondeur. Avec les vibrations sonores, j’ai constaté que certaines personnes avaient des libérations émotionnelles (pleurs, rires…). J’ai été surprise de le voir chez les autres, je ne pensais pas que ça toucherait autant de personnes.


Quand j’ai décidé d’être thérapeute, je me suis tout de suite dit que la première chose à faire pour avoir les outils afin de suivre les gens ce serait la sophrologie car on est là dans le souffle, dans des méthodes de relaxation… très proche de la méditation. C’était une évidence pour moi afin de poser mon cadre thérapeutique et accompagner au niveau psychologique, aller chercher des compétences nouvelles. Le son toujours très présent, je me suis donc aussi formée à la sonothérapie. Le son a un tel impact émotionnel sur les gens !


Je me suis formée à l’Académie Suisse de Sonothérapie, mais il en existe aussi une en France. Et pour le Yin Yoga je me suis formée avec un enseignant de yoga péruvien qui est aussi chaman, et qui lui aussi enseigne le yoga du son.


C’est chez mon enseignant en sonothérapie que je me suis fournie pour tous mes bols. En fait, il travaille en synergie avec des familles népalaises et tibétaines qui créent les bols, parce qu’ils doivent être faits selon des méthodes traditionnelles.


Les traditionnels bols tibétains sont faits d'un alliage de 7 métaux (cuivre, or, argent, étain, zinc..) qui sont en résonance avec 7 planètes du système solaire, c’est donc très important qu’il y ai ces métaux là pour que ce soient des bols authentiques.

Maintenant je peux combiner le travail de sophrologie et de sonothérapie puisqu’il est nécessaire d’effectuer un travail en « état alpha » et la sonorité du bol peut être très propice à nous faire passer dans cet état au bord du sommeil.


J’ai d’abord travaillé à Paris, et je suis arrivée dans la région du Golfe du Morbihan l’été dernier et plus pleinement en février 2020 (au début du confinement !).


Et pourquoi Vannes ?


C’est assez mystérieux, mais mon mari habitait à Rennes et lui ne voulait pas habiter à Paris. Je suis donc venue à Rennes, mais je n’étais pas inspirée. On a donc fait 2 stages en 2018 dans le Morbihan, et dès qu’on passait la frontière entre l’Ille et Vilaine et le Morbihan il y avait une vraie agitation en moi, quelque chose qui frétillait à l’intérieur. On a découvert la région (l’île aux moines, Vannes… les balades sur le port) et là c’était évident. Pour le yoga il y avait déjà une clientèle, j’ai donc envoyé des mails à différents centres et j’ai eu des retours positifs. Et voilà, c’était décidé !


Chez Vana Yoga je donne des cours de yoga et je suis maintenant une des thérapeutes présentes sur place ! Vous pouvez me retrouver les jeudi là-bas 😍


Est-ce que une séance suffit pour voir les effets de la sonothérapie ?


C’est mieux d’en faire plusieurs pour un travail plus en profondeur, après tu peux aussi faire 1 séance du type cadeau bien-être, découverte.. comme un massage. D’ailleurs on parle vraiment de massage sonore.


Pour une problématique particulière c’est bien d’envisager 4 ou 5 séances.


Pour ceux qui sont très réceptifs au son, on peut venir pour libérer des mémoires. Là je combine la sophrologie pour un suivi plus psychologique de la personne. Guérir les traumas, les mémoires, les blocages…


Je combine avec la sophrologie parce que libérer un trauma c’est bien, mais qu’est ce que tu fais de ce contenu après ? Qu’est ce que tu re-programme ? Il ne faudrait pas repartir avec un poids en plus. C’est un travail qui s’ensuit, un petit peu plus à l’état de conscience. On re-programme du positif dans le corps, dans le présent et dans le futur.


D'ailleurs, je travaille aussi avec la sophro-analyse pour travailler les mémoires pré-natales. C’est ce qu’on appelle un travail de ré-information de l’enfant intérieur.


Peux-tu nous partager ta routine bien-être ?


C'est tout simple : Une bonne douche chaud/froid, 30 minutes de méditation, et 30 minutes de Yoga de la Voix !


Quelles sont/ Quelle est ta bonne adresse sur vannes ou aux alentours ?


Hmmm bonnes adresses, je ne sais pas. Je me laisse porter au gré de mes envies : balades en nature (plage de St-Gildas de Rhuys, balade du Grand Mont, Quiberon, Port Anna, Pointe du Bill pour le Golfe...), et toutes les crêperies où les galettes sont bien croustillantes ("L'îlot Galette" à Vannes - un délice)... 🥞


Plutôt crêpe ou galette ?


"Sur Blé Noir" Always !


Beurre doux ou beurre salé ? 😏


Beurre salé, miam !


On termine sur une expression bretonne fétiche :


Noz Vat (bonne et douce nuit) !


Retrouvez Valentine sur son site internet : https://www.puja-yoga.fr/


Sur sa page Facebook pour toutes les actualités et évènements particuliers : https://www.facebook.com/pujayoga.fr


Et sur le site de Vana Yoga pour prendre rendez-vous directement sur place : https://www.vanayoga.fr/pros-bien-etre/


Merci Valentine de nous avoir accordé un peu de ton temps, on se revoit très vite, en chantant 🧘‍♀️


QUI SOMMES-NOUS

les_blogueuses_des_carnets_de_vannes_2_m

RETROUVEZ-NOUS SUR

logo insta blanc png.png
facebook logo.png

© Les Carnets de Vannes

5 rue Joseph Le Brix - 56000 VANNES - 0290735313

CONTACT

© made by agence close-up  -Tous droits réservés